Une semaine de création non-verbale

Une semaine de création non-verbale: quand les loisirs créatifs soulagent une tête fatiguée

Non, je ne confonds pas avec le concept de communication non-verbale. C’est bien de création non-verbale dont je parle pour décrire ce qui a le plus marqué ma semaine. Alors que la fin des Oghams approche (oui oui, plus que 3-4 chapitres et ça y est!), ma tête fatiguée se relâche, mais mon incapacité à ne rien faire de mon temps libre ne disparaît pas pour autant. Place aux loisirs créatifs!

C’est fou comme c’est agréable de produire quelque chose avec ses mains. Je passe mon temps sur un ordinateur, que ce soit pour le travail ou pour l’écriture. Verbaliser des propositions commerciales, des démonstrations de produits, des descriptions de lieux fictifs, des dialogues: tout passe toujours par les mots.

Cette semaine, je me suis donc accordé quelques instants de repos créatif. Pas de mots, pas de structure, juste le plaisir de créer! Ca vide l’esprit et ça détend. Une fois n’est pas coutume, sur le mode du bavardage (encore des mots!), voici le résultat d’une semaine un peu différente des autres.

La folie des marque-pages…

2018-09-09 19.55.19.jpg

Ca m’a pris comme ça, et me voici à une bonne dizaine de créations. Certains de ces marque-pages vous seront présentés ultérieurement. Ils ont été conçus en lien avec mes projets littéraires, inspirés par Nora Fawkes, la bande des Canines Libres ou encore l’Ancien, le chêne du village de la Sylve.

L’association des formes et des couleurs vient assez spontanément. Le coup de main aussi. Le plus sournois, c’est les petits anneaux qui relient les éléments entre eux. Ceux-là, je les retiens.

2018-09-09 19.51.13

Grace, you’re next

Ce weekend a aussi fourni une occasion de me replonger sur d’autres projets littéraires. Sans m’atteler à l’écriture (non-verbal, on a dit!) de Grace, je suis contente d’avoir pu avancer sur cette histoire « dont vous êtes le héros » en en retravaillant la couverture. J’en suis beaucoup plus satisfaite que la V1, radicalement différente et moins adaptée.

Ce que j’aime avec la version ci-dessous, c’est l’aspect « dessin enfantin » qui correspond bien au personnage de Grace et le mix des couleurs. Je voulais une couverture qui attire l’oeil et qui sorte de l’ordinaire.

grace dessin V5 copyright.jpg

Grace Neverdead suivra les Oghams dans le planning des publications de 2019. Le rythme d’écriture intensif des Enfants de Lug me pompe mon énergie. J’imaginais un récit plus court, et ce que je pensais être un sprint se transforme en marathon. Par sa nature de récit à choix multiples, Grace m’apportera le changement dont j’ai besoin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :