Le carnet de bord de l’auto-édition: janvier 2018 [Partie 2]

Carnet de bord de l’auto-édition : retour sur expérience pour le mois de janvier 2018

Vous avez manqué la partie 1? C’est par ici.

Objectif 2 pour janvier: achever les relectures de la saison 2 de Sorceraid

Cet objectif est atteint. J’ai effectué les relectures des 5 épisodes. 2 relectures par épisodes, c’est finalement assez peu. En décembre, j’ai passé en revue les épisodes de la saison 1 de Sorceraid. Tous avaient été relus au moins 4 fois et j’ai quand même retrouvé des coquilles ou soucis de mise en page. La relecture, cela peut être infini.

Mes 2 relectures seront suivies par au moins 2 relectures par d’autres personnes,  pour allier le retour sur le fond et la chasse aux coquilles. A mon sens, il faut au moins 3 relectures dont un regard extérieur pour pouvoir juger les manuscrits réellement relus.

 

Objectif 3 pour janvier: au moins 3 articles de blog

Pourquoi 3 articles? Parce qu’on lit partout que le blog d’auteur est essentiel pour les auto-édités. Info ou intox? Je suppose qu’il faut relativiser l’importance du blog. Bloguer donne de la crédibilité. Bloguer donne l’opportunité de s’arrêter dans son écriture et de réfléchir à ce que l’on a accompli et ce qui doit changer. Cela a du bon, en somme. Néanmoins, bloguer rapporte-t-il des lecteurs ? Pas si sûre, ou alors il faut énormément de temps pour que s’opère le référenncement. En revanche, cela permet de maintenir les lecteurs informés et d’animer votre communauté avec du nouveau contenu.

A mon avis, écrire sur l’écriture est plus à même d’intéresser d’autres auteurs, ce qui est aussi une très bonne chose. En ce moment, je redécouvre pas mal de groupes Facebook d’entraide et de partage entre auteurs. Finalement, je me rends compte que je peux apprendre de mes pairs et que moi aussi, je peux leur apporter quelque chose. C’est motivant, cette interaction.

Objectif des 3 articles atteint ce mois-ci… mais cela requiert du temps, de rédiger 3 articles. J’ai décidé que cela serait une bonne façon de raccourcir les trajets dans les transports parisiens!

 

Objectif 4 pour janvier: remettre le nez dans la Trilogie des Oghams

20180127_151011

Bon, j’y ai remis le nez… un peu. J’ai entamé la lecture des Invités de le Samain et mis plein de post-it partout pour me servir d’aide-mémoire: description des personnages, indices laissés en route, dynamiques entre personnages: j’ai eu le temps d’oublier pas mal d’éléments. La Sorcière d’Eria (tome 2) est paru en mars 2017 mais j’en avais terminé la rédaction lors de mes premières semaines à Londres (été 2015). Je n’ai pas touché aux Oghams depuis!

En parallèle, j’ai relu mes notes au sujet du tome 3, qui n’a pas encore de titre. Ma première réaction a sans doute été un énorme : « gnééé? ». Mais les pièces du puzzle se remettent en place doucement. J’ai presque une trame intégrale. La prochaine étape sera le plan par chapitre. Ce sera l’un de mes objectifs sur février et mars.

Accessoirement, j’ai aussi découvert que les deux tomes n’avaient pas été déposés à la BNF. C’est pourtant une obligation légale. Chers auteurs, toute publication présentée à un public plus vaste que le cercle familial doit faire l’objet d’un dépôt à la BNF. A ajouter dans votre to-do!

 

Objectif 5: mettre en place ce journal de bord 

Je me pose encore la question du format, mais au moins, j’initie le processus avec cette première entrée du journal de bord. Je ne considère pas cet objectif réellement atteint. Néanmoins, là-dessus, je ne souhaite pas me précipiter. J’envisage de lancer une série de vidéos, des vidéos régulières présentant des avis et des interrogations, et pourquoi pas aussi des petits tutoriels, des présentations d’outils que je trouve utiles, des actualités sur l’auto-édition en général, des témoignages d’autres auteurs indépendants…

J’ai pas mal d’idées mais pas encore les moyens techniques, et puis, je ne suis pas allée au bout de ma réflexion.

 

Bilan du mois de janvier

Hum… pas facile.

Je dirais que je suis satisfaite de ce que j’ai initié. Il y avait du travail et je n’ai pas chômé, que ce soit du point de vue de Sorceraid, de sa promotion, des initiatives que j’ai prises à côté pour le blog ou les discussions avec d’autres auteurs.

Ce qui rend ma satisfaction moins savoureuse, c’est que j’ai conscience du travail qu’il reste à faire. Les dernières relectures, la mise en page, la prise de contact avec de nouveaux blogueurs, la trame du tome 3 des Oghams, la reprise des Invités de la Samain, dont je perçois les maladresse… Il faut dire que j’avais commencé ce roman quand j’avais 18 ans. Je n’avais alors aucune maturité d’auteur.

Février ne sera pas non plus de tout repos… Mais je reviendrai sur les objectifs de février dans un prochain article.

D’ici là: bonne lecture du Salon de la décadence et de La Chambre émeraude! Parution ce jeudi 1e février 2018.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :